Les Gilets Jaunes

Surtout ne souriez pas…

il y a dans le mouvement “gilets jaunes” l’esprit d’une crue..y compris poétique

Aujourd’hui en province (Ardèche) et pour quelques jours, après avoir passé plusieurs barrages filtrants en tant qu’automobiliste presséj je suis allé sur différents carrefours de filtrage des “gilets jaunes”, il se passe qqchose de très important et de très beau, une poétique du ras-le-bol avec beaucoup de lucidité et de générosité.

Sans doute comme partout, vous y croiserez peut-être (mais minoritairement) des caricatures populistes voire même nationalistes mais il y a tant d’autres choses… Elles rappellent ce qu’on pouvait espérer sans plus y croire mais qui soudain surgit dans cette beauté de la joie de se retrouver et de reconstruire ensemble une cohésion sociale, une fraternité, dans des termes de luttes de classe empreints de la seule radicalité d’une authentique justice sociale criée par le peuple des “effacés”, le tout, selon une éthique libertaire.Ne parlons plus du peuple “invisible”mais des invisibilisés qui se relèvent et surgissent dans leur re_devenir peuple

SVP Ne manquez pas d’aller humblement sans obligation aucune de porter un gilet, aller voir et écouter…c’est trop important et si fragile à la fois….car devant cette crue de ras-le-bol et d’espoir mêlés, le pouvoir ne laissera sans doute pas faire très longtemps…

Je témoigne de ces moments passés en France profonde depuis qqs heures. Ne souriez pas par dédain, ne prenez pas le risque de vous fondre dans la cohorte des “bien-pensants” dogmatiques et serviles. Saisissez la chance de retrouver un peu d’espoir de fraternité, solidarité qui remontent  des profondeurs humaines après avoir traversé les miasmes et toutes les séquelles, traumatismes de décennies de soumission à tous ces cortèges de manifestations encadrées et “nassées”.

Read also:
MediapartLive: l’écrivain Alain Damasio, nos enquêtes et le procès France Télécom

Aux poètes, aux artistes et à toutes celles, ceux repliés dans leur “Privacy in progress”, derrière leur “burn out” plongez plumes , pinceaux et concepts dans l’encrier d’un instant de l’histoire qui nous ranime, nous redonne l’intelligence du vivant avant le meilleur ou peut-être le tragique.

Philippe Tancelin

Les Gilets Jaunes et la colère des masses populaires, par Jacques Sapir

19 novembre 2018

La journée du 17 novembre des Gilets Jaunes s’est donc soldée par un succès massif, avec plus de 2000 points de blocage alors que 1500 avaient été annoncés. Les chiffres de participation annoncés par le Ministère de l’intérieur semblent largement sous-estimés. Mais, ce succès a hélas été endeuillé par le décès d’une manifestante et par de nombreux blessés, ce qui est dû dans la plupart des cas à des véhicules ayant tenté de forcer les barrages. Ce succès interpelle les mouvements politiques et les syndicats. Si la majorité (LAREM) et ses journalistes à gages tiennent un discours odieux, il convient de s’interroger sur la signification de ce mouvement et sur ses suites possibles.

Lire la suite https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-les-gilets-jaunes-et-la-colere-des-masses-populaires-par-jacques-sapir/

Le message clair des Gilets jaunes à BHL

19 novembre 2018

A l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri: il ne gagnait que 16 millions d’euros par an! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

Read also:
SILENCE OF THE LEFT regarding Euro-Austerity and T-TIP, by Michael Hudson

Lire la suite https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-message-clair-des-gilets-jaunes-a-bhl

Fiscalité «écologique» – Le matraquage fiscal se colore de vert !

26/10/2018

Si la grogne des automobilistes fait le plein face à l’explosion des prix à la pompe, et que de nombreuses voix s’élèvent pour réclamer une baisse des taxes, le gouvernement s’arc-boute sur la légitimité de la fiscalité « écologique » pour réorienter les comportements…. Ne cèderait-il pas lui aussi au « green washing », en colorant en vert l’explosion d’une myriade de taxes principalement destinée à renflouer les caisses de l’Etat et trop marginalement à des mesures environnementales ?

Lire la suite https://www.quechoisir.org/billet-du-president-fiscalite-ecologique-le-matraquage-fiscal-se-colore-de-vert-n59997/