Marchons pour l’emploi et la dignité – CGT 13

La crise sanitaire que nous traversons sert de prétexte au gouvernement et au patronat pour poursuivre leurs attaques contre les droits et conquis des travailleurs du public et du privé, des retraités, des jeunes et des privés d’emploi. Alors que celle-ci a mis en exergue le résultat néfaste des choix politiques des gouvernements successifs, Macron / Castex poursuivent le même cap, à la grande satisfaction du monde de la finance.

Ils poursuivent la fermeture de nos usines, de nos commerces, de nos services, remettent en cause les Fonctions publiques avec toute une panoplie de lois, de décrets ou d’ordonnances, nous renvoyant au XIXème siècle. L’évolution sociale serait de ne plus avoir de droit du travail, d’être obligés, salariés, retraités, privés d’emploi, d’aller à la soupe populaire ? Alors que les grands patrons et les actionnaires de ce pays continueraient de se gaver de richesses que nous seuls créons. Ces politiques ont des impacts directs dans les Bouches du Rhône, aggravant la précarité et la misère et menaçant tous les secteurs d’activités qui structurent économiquement et socialement notre département : Presse, Énergie, Métallurgie, Aéroportuaire, Commerce, Fonction publique… Il s’agit là de plusieurs dizaines de milliers de licenciements annoncés. C’est à nous de leur imposer la société de demain. Nous avons un projet de société qui s’articule entre conquis sociaux et nouveaux droits répondant aux enjeux d’aujourd’hui. Notre projet CGT s’inscrit dans l’augmentation des salaires, dans la réduction du temps de travail, dans l’amélioration des Services publics (Santé, Hôpitaux, EHPAD, Éducation, Transports…) dans la retraite à 60 ans ou anticipée par la reconnaissance de la pénibilité au travail.Nous avons besoin de faire changer la peur de côté et nous ne pouvons plus reculer. Pendant le confinement, nous avons démontré que sans nous, salariés, la société ne fonctionnait pas et que la réponse aux besoins essentiels n’était pas assurée !

Read also:
Macron dépouille discrètement les personnes sous-tutelle

APRÈS LES BOUCHES DU RHÔNE, AVIGNON, LYON, BOURGES, ORLÉANS, LA CGT APPELLE LES SALARIÉS, LES PRIVÉS D’EMPLOI, LA JEUNESSE À SE MOBILISER ET À PARTICIPER MASSIVEMENT À LA MARCHE POUR L’EMPLOI ET LA DIGNITÉ QUI SE TERMINERA À PARIS LE 17 OCTOBRE