Assemblée des Assemblées communiqué de presse 11/04/2019

L’AdA est passée. On atterris de notre petit nuage… Voici quelques éléments importants que nous vous communiquons pour vous permettre de faire votre travail.

1°) un communiqué où on tacle Samzun et où on lance un appel pour notre future MdP

2°) Un bilan subjectif du WE fait par une déléguée dans lequel on se retrouve bien

3°) Un extrait du message envoyé à toutes les délégations. Important sur la suite du processus et notre volonté de le garder le plus démocratique possible.

cordialement

PS : comme prévu l’accueil des journalistes n’a pas été au top avec beaucoup de cafouillages, de consignes contradictoire et une équipe de sécurité parfois un peu “rude” mais qui cherchait à bien faire et qu’on n’a pas su bien accompagner. On s’excuse mais on a vraiment fait du mieux qu’on pouvais. Pour la prochaine on va transmettre des conseils pour progresser.

————–

Communiqué de la Maison du Peuple

Ca y est, c’est fait ! Notre organisation de l’Assemblée des assemblées a réussi à accueillir 700 gilets jaunes assoiffés de démocratie sans s’écrouler devant ce tsunami. Nous avons relevé un défi impossible et montré que dans des conditions très difficiles, sans moyen et aucun soutien des pouvoir publics, nous pouvions faire un exercice de démocratie réelle qui ridiculise les pratiques politiques du vieux monde. Il va être temps maintenant de réclamer des comptes !

On nous a traité de « troubles à l’ordre public », on nous a mis des bâtons dans les roues. On a fait pression sur les municipalité de la Carène pour qu’elle renoncent à nous aider. On s’est retranché derrière des dizaines de cars de gendarmes mobiles. Et on n’a rien compris à ce qui se passait ici !!!

Le Maire Samzun a démontré à cette occasion à quel point il était à côté de la plaque. Il a fait la preuve qu’il fait bien parti du monde de Macron, de ce vieux monde que l’on cherche à dégager.

Quand aux élus de sa majorité ou de l’opposition, nous n’avons peut-être pas été attentif, mais nous n’avons rien entendu venant d’eux visant à se démarquer de la position du Maire. S’ils veulent montrer qu’ils servent à quelque chose, qu’il prennent leur responsabilité : qu’ils osent dire haut et fort ce qu’ils pensent de tout ça. Et concrètement, une occasion s’offre à eux de montrer qu’ils ont une utilité : la MdP va quitter le 23 avril son bâtiment comme elle s’y est engagée. Nous n’avons qu’une parole. Et nous cherchons un nouveau bâtiment.

On ne demande rien au Maire, ce serait nous salir les mains. Mais si des élus trouveraient logique qu’une municipalité comme St-Nazaire aide un mouvement démocratique tel que le nôtre pour avoir des moyens LEGAUX pour exister, nous sommes disponibles pour entamer un dialogue.

Sans attendre, nous lançons un appel public : nous cherchons un terrain, un bâtiment qui pourrait nous être prêté, loué, pour un loyer raisonnable, même pour un temps limité aux alentours de St-Nazaire.

Read also:
Détruire l’UE, aller à la guerre au Moyen Orient, abolir les droits démocratiques – Qui et pourquoi a besoin de la mi-réelle, mi-fausse extrême droite française?

Enfin, si – malgré nos efforts – aucune solution légale n’émergeait, nous n’aurons aucun état d’âme à occuper un bâtiment vide.

Rendez-vous ce samedi pour une belle manifestation festive et populaire dans la ville de St-Nazaire pour fêter le succès del’Assemblée des Assembélées et annoncer un printemps de luttes ! Départ 14h de la Maison du Peuple (113 bd maupertuis). Nous passerons par la Mairie. A 16h, nous rejoindrons le rassemblement pour la liberté de manifester place des droits de l’homme.

——

Un bilan A chaud

En guise de bilan à chaud de l’Assemblée, nous relayons un message d’une délégué Agnes qui a su dire de belle manière ce que l’équipe d’organisation pense de ce qui vient de se passer.

De retour de la 2ième assemblée des assemblée à Saint Nazaire, je tiens à vous faire part de mon émerveillement :

D’abord, la maison du peuple avait été préparée de façon magistrale, toutes les cloisons coupées pour pouvoir accueillir une plénière de 400 personnes mandatées et 700 avec les observateurs. y avait aussi un chapiteau, des tentes, voir le plan, merci aux cantines qui ont assure tous les repas car on n’est pas des purs esprits.

Mais le plus merveilleux c’est cette expérimentation de démocratie. Les syndicats ou partis pourraient vraiment prendre exemple sur les gilets jaunes !

Les ateliers se font en groupe de 25 maxi dans les cercles dessinés au sol, tout le monde prend la parole, on est près les uns des autres, pas besoin de parler fort, et un scribe est assis au milieu pour prendre des notes sur une grande feuille, tout le monde peut voir ce qu’il ou elle écrit. On est à égalité, pas de grande gueule qui monopoliserai la parole. Les synthèses sont présentées en plénière et on peut encore s’exprimer.

L’assemblée plénière s’est tenue à 400 avec bcp de prises de paroles (j’ai entendu 70), pendant 2h le samedi après midi, et même à 700 le dimanche, des facilitateurs circulaient, reconnaissables avec un brassard, et c’est à eux qu’on demandait la parole, pas d’avantage à ceux qui sont devant, si qqn s’énervait, aussitôt un facilitateur venait voir le pb, bcp d’attention. surtout pour ceux qui avaient plus de mal à parler en public.

Par contre la parité c’est pas au point, les femmes gj sont trop gentilles, du coup elles se font voler leur égalité , va falloir advancer sur ce point sinon il va y avoir de grosses frustrations Certains groupes de militants ont pu chercher à faire des manipulations, surtout le dimanche, parvenant à refaire voter qq chose qui n’était pas passé la 1ère fois et qui est bien passé la 2ième fois, à la faveur de la fatigue et des départs de ceux qui habitaient loin. Il s’agissait de la mention du terme “anticapitaliste”. Certes on est en très grande majorité anticapitaliste, mais certains gj ne sont pas prêts à le voir écrit, du coup des délégués ne voulaient pas que ça soit rajouté au texte pour pas bloquer ceux qui ne sont pas prêts.

Read also:
Silencing of Assange Sparks Historic Ten-Hour Online Vigil To #ReconnectJulian

Mais une fois le texte final voté, au lieu de laisser chacun partir avec ses frustrations, il y a eu un moment très fort de silence et d’apaisement, et au bout de 10 mn de respiration, ceux qui le voulaient ont pu exprimer leurs regrets.

Je n’avais jamais vu ça, et c’est tellement utile en fait. 3 ou 4 gj ont exprimé leur sentiment d’injustice devant cette manipulation, on a cherché une solution, mais on ne pouvait pas revenir en arrière, finalement comme le texte final doit retourner sur les ronds points et groupes de gj, ceux ci pourront l’amender s’ils le souhaitent, et ainsi on montrera que la parole finale est à la base, ce qui est du jamais vu!

Pour moi cette organisation, cette expérimentation de la démocratie est vraiment le plus incroyable de ce mouvement, chapeau !

Et je remercie à nouveau l’équipe d’organisation de Saint Nazaire y a eu d’autres tentatives de manipulations, un groupe de militants est intervenu plein de fois pour essayer de faire passer un centralisme et une organisation pyramidale, mais là c’est jamais passé, ouf Les militants “expérimentés” sont les bienvenus mais faut pas qu’ils la ramènent et tentent de nous imposer des pratiques d’un vieux monde, et les autres non “expérimentés” venez plus nombreux pour dire ce que vous voulez et que ça change vraiment Une autre chose que j’ai aimé : au lieu de faire des pauses café ou clopes où on discute et manigance dans les couloirs, on faisait des pauses chansons de manifs, lancées par différents groupes, et reprises par tous dans un souci d’unité, Macron tête de con, ou Macron démission, ou ah ah anticapitalisme (oui, là on peut), ou on est là, ou quel est ton métier : aou, aou, aou ! tout ça à tue tête ça défoule bien Alors sachez que pour aou, nous à Paris c’est 3 fois, mais pour certains c’est 4 (comme les bises, c’est peut-être géographique)

Bon je ne vous ai pas parlé de ce qui a été décidé, mais le plus important c’est de sentir notre force, notre intelligence collective, notre volonté de construire un monde nouveau Notre mandat de Saint Denis la Plaine de créer une commission internationale sera mis en application, pour des contacts avec les peuples en lutte, des traduction de nos textes et tracts vers l’étranger, et dans l’autre sens des traductions des tracts et textes de l’étranger pour qu’on puisse les utiliser, c’est un peu la classe !

Ah j’oubliais de vous dire qu’on avait eu un invité surprise ! Macron en portrait, porté par une représentante du mouvement ANV Cop21, et il est pas venu pour rien, on l’a bien pourri !

Read also:
Hamon and Valls prevail in French left-wing primary

—————

Message aux délégations, à l’issu de l’AdA

Bonsoir à toutes et tous,

Deux jours après la fin de la 2e Assemblée des assemblées, nos têtes sont pleines, nos cœurs remplis et nos corps encore fatigués. Le rangement est presque terminé, les 5 vidéos d’appels ont été montées et publiées, les nombreuses synthèses sont minutieusement classées et les dernières personnes venues des 4 coins de la France quittent la MdP peu à peu…

Beaucoup de personnes nous ont félicité chaleureusement pour ce que nous avons réussi à faire. Il faut bien avouer que nous sommes fier.e.s de cet événement et du travail abattu par notre collectif pour vous accueillir.

Pour autant, les imperfections et ratés inévitables dans les conditions dans lesquelles ont été organisées cette Assemblée, font que de nombreuses délégations sont reparties avec un sentiment d’échec ou de frustration, n’étant pas parvenues à porter des éléments importants de leur mandat.

De nombreuses contributions de qualité auraient pu et dû être reprises dans les appels finaux, en particulier dans l’appel général qui comporte des éléments qui manifestement ne font pas consensus. La journée de dimanche fût particulièrement intense et les questionnements qui nous traversent sont nombreux : Avons-nous proposé un programme trop dense ? Ne fallait-il pas rédiger moins d’appels ? Dans quelles conditions avons-nous construit ce programme et préparer son animation ? Comment renforcer la représentativité et la diversité au sein de l’Assemblée des assemblées ?…

Mais il faut considérer ces erreurs comme une chance, car c’est l’occasion de mettre réellement à l’épreuve ce principe : “l’Assemblée des assemblées propose et c’est aux assemblées locales de valider”.

C’est pourquoi nous appelons tous les groupes, ronds-points et les assemblées locales à ce saisir de ce qui a été produit pour jouer pleinement leur rôle et nous faire un premier retour dans des délais assez rapides. Ces retours (validation/amendements/rejet des appels, réflexions sur le déroulé des 3 jours d’Assemblée, etc.) seront publiés sur notre plate-forme commune quand elle sera en place et serviront à améliorer la prochaine Assemblée.

Tout comme à Commercy, nous pouvons faire de ces 3 jours quelque chose de fondateur, particulièrement dans les enseignements à tirer, dans les erreurs à ne pas reproduire. Cette démocratie réelle que nous construisons et inventons s’inscrit dans le temps réel et dans sa complexité, dans une temporalité de la longueur et non dans la rapidité de celle des personnes que nous combattons. Nous n’avons que 4 mois d’expérience mais déjà que de chemin parcouru en si peu de temps !