Trois mois des Gilets jaunes : nouvelle manifestation à Paris au lendemain de l’acte 14

17 févr. 2019,

Au lendemain du quatorzième samedi de mobilisation des Gilets jaunes, qui marque les trois mois du mouvement citoyen, des manifestants ont appelé à un nouveau rassemblement à Paris.

Vers 17h30, plusieurs dizaines de Gilets jaune ont entrepris de bloquer la circulation aux abords de la Place de la République à Paris.

Notre reporter Lucas Léger était sur place pour filmer la scène en direct.

Après quelques minutes, la police est intervenue pour dégager la chaussée. Les manifestants ont ensuite été contraints de quitter les lieux via le métro par les forces de l’ordre.

Couvrant la manifestation des Gilets jaunes à Paris, le 16 février, un journaliste reporter d’images de BFMTV aurait été victime de «plusieurs coups de matraque» d’un policier. Il a décidé de porter plainte.

Des Gilets jaunes sont rassemblés place de la République à Pari, lieu également choisi par des manifestants venus protester contre le cinquième mandat du président algérien Abdelaziz Bouteflika.
Sur Twitter, une vidéo témoigne de la situation «à 16h40».

Notre journaliste Estelle Farge a donné la parole à Sophie Tissier, co-déclarante de la manifestation du «dimanche jaune».

Read also:
Boris Johnson: Why not a preemptive strike on Korea?

Les fonctionnaires de police, on le rappelle, ne sont pas notre ennemi

«Je consacre quasiment 100% de ma vie privée et personnelle pour le mouvement […] On est plus d’une vingtaine de personnes […] Ce groupe est au service du mouvement d’un point de vue logistique et pratique», confie-t-elle avant d’ajouter : «Quand on déclare et qu’on respecte la déclaration, on a aucun problème […] Les fonctionnaires de police, on le rappelle, ne sont pas notre ennemi, ils sont simplement une institution au service, aussi, de la population.»

 

Dans le département des Bouches-du-Rhône, un gilet jaune géant a été élevé dans les airs, à l’aide d’une grue du port de la Ciotat, sous les sirènes de bateaux et les klaxons des voitures.

Présent dans le 7e arrondissement de la capitale, notre journaliste a démarré une première vidéo en direct sur Facebook alors qu’il se trouvait au cœur du cortège des manifestants à l’occasion du «dimanche jaune» parisien.

A la fin de sa vidéo qui a duré plus d’une heure, il a expliqué qu’il se dirigeait vers d’autres points de rassemblement dans Paris.

«Il faut se battre jusqu’à la fin, c’est pour notre avenir» : le Gilet jaune Guillaume, boucher de profession, explique à RT France les raisons de sa présence au défilé du «dimanche jaune».

Read also:
Grèce : une annonce de réduction de dette en trompe-l’œil

Alors qu’elle défilait dans le cortège des Gilets jaunes à Paris, l’ancienne tête de la liste «RIC», Ingrid Levavasseur, a été exfiltrée par la police après des tensions avec d’autres manifestants.

 

En ce jour ensoleillé, une manifestante a été photographiée sautant avec vigueur dans les bras d’un policier à l’occasion du «dimanche jaune».

Présent au Champ de Mars, notre journaliste a pu témoigner, en début d’après-midi, de la présence de la police montée.

Lire la suite https://francais.rt.com/france/59202-trois-mois-gilets-jaunes-nouvelle-manifestation-paris-lendemain-acte-14-en-continu