France: La crise de l’ hôpital public

Paris: 19 démissions de chefs de service à l’hôpital Saint-Louis

Les démissionnaires entendent protester contre le manque de moyens dans les hôpitaux publics
19 chefs de service de l’hôpital Saint-Louis, à Paris, ont remis collectivement leur démission de leurs fonctions administratives, lundi matin, pour protester contre des conditions de travail dégradées à l’hôpital public.
Dimanche, environ 500 personnes avaient formé une chaîne humaine devant l’hôpital Robert Debré, à Paris, pour protester contre le manque de moyens.

Lire la suite http://www.leparisien.fr/video/

Tribune inter-organisations pour la défense de l’hôpital public

Vous trouverez ci-joint la tribune unitaire pour la défense de l’hôpital public, cosignée par la Coordination Nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité.

Vous pourrez remarquer la volonté de poursuivre le mouvement unitaire avec en perspective une journée d’action nationale le 14 février.

TRIBUNE UNITAIRE

Tribune inter-organisations pour la défense de l’hôpital public, des établissements de Santé et d’Action Sociale

Par cette tribune, les organisations signataires veulent alerter la population : l’hôpital public est exsangue et n’est plus capable d’assurer son rôle de service public,mettant en cause l’égalité d’accès, d’accueil et une prise en charge de qualité sur tout le territoire.
Aujourd’hui, des pans entiers de l’activité hospitalière et des établissements de santé et de l’Action Sociale s’effondrent et les réponses du gouvernement ne sont absolument pas à la hauteur des enjeux.

Depuis plusieurs mois, les professionnel.le.s tous métiers confondus de l’hôpital public et des établissements de Santé et de l’Action Sociale sont engagé.e.s dans un mouvement social afin d’exiger des pouvoirs publics les moyens nécessaires à une refondation du service public hospitalier, de notre système de Santé et d’Action Sociale. Parti de la mobilisation dans les EHPAD, suivi de celles des services des urgences, ce mouvement atteint aujourd’hui la totalité des secteurs d’activité des établissements du sanitaire, médico-social et social, exsangue après des années de restriction budgétaire.

Read also:
US’s Kangaroo court foiled: Serbia’ s Seselj acquitted of all charges

Nous exigeons les mesures immédiates qui permettront d’endiguer l’hémorragie qui met en péril l’hôpital public, fleuron de notre système de santé, et les missions de services publics dans les autres établissements du sanitaire, médico- social et social :

• L’augmentation du budget consacré à l’hôpital au moins égal à l’évolution naturelle des dépenses (4,4%) ; Il faut un correctif budgétaire sur l’ONDAM dans la loi de la sécurité sociale allant dans ce sens ; • La reconnaissance et la revalorisation générale des carrières médicales et non médicales, notamment en début de carrière se traduisant par une augmentation salariale ; • Le recrutement immédiat de professionnel.le.s supplémentaires et plan de formation pluridisciplinaire ; • La reconnaissance de la pénibilité de nos métiers ; • L’arrêt des fermetures de services, d’établissements et des réouvertures de lits, partout où cela est nécessaire ; • Une gouvernance des hôpitaux, des établissements plus ouvertes aux professionnel.le.s , aux personnels et aux usagè.re.s ; • L’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout le territoire.

Nous exigeons l’ouverture de véritables négociations sur l’avenir de l’hôpital public et des établissements de Santé et de l’Action Sociale avec le Premier Ministre et le Président de la République, seuls capables de débloquer la situation afin de sortir de la crise actuelle.

Les organisations, professionnel.le.s et personnes signataires de cette tribune réaffirment aujourd’hui leur volonté d’avancer ensemble avec au cœur de leurs préoccupations d’assurer la qualité et la sécurité d’accueil, d’accompagnement et de soins de nos concitoyens, cela passe par des nécessaires mesures d’améliorations des conditions de travail de tous les personnels et la prise en compte des besoins de la population .

Read also:
Marchons pour l’emploi et la dignité - CGT 13

Elles appellent à une nouvelle journée de grèves et de manifestations le 14 février 2020 pour que le gouvernement réponde concrètement par des actes forts, aux exigences d’ouvertures urgentes de négociations .

http://www.outilsdusoin.fr/