DECLARATION COMMUNE DU 1ER JANVIER 2019 : MACKY SALL, LE TEMPS INUTILE DE L’ACTION QUI DEÇOIT

YOONU ASKAN WI /                                                                                  RND

Mouvement pour l’Autonomie Populaire            Rassemblement National Démocratique

Membres fondateurs de la Coalition Sonko Président, le Rassemblement National Démocratique (RND) et Yoonu Askan Wi/ Mouvement pour l’Autonomie Populaire félicitent le candidat Ousmane Sonko et l’ensemble des partis, mouvements citoyens et personnalités parties prenantes de la   Coalition Sonko Président pour le travail  sérieux et méthodique, qui vient d’aboutir à la validation, par le Conseil Constitutionnel, à cette étape, du dossier de candidature de Monsieur Ousmane à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Faut il le rappeler, le système de parrainage piégé, fabriqué de toutes pièces et imposé sans débat au peuple sénégalais par Macky Sall et ses  apprentis sorciers, avec force  arrières-  pensées et calculs de politique politicienne, a montré ses limites,  ses incohérences, son caractère à la fois non opérationnel et anti-démocratique. Un tel système de parrainage, conçu et froidement exécuté de la sorte, constitue un frein au libre choix des électeurs et par conséquent, un recul démocratique avéré. C’est pourquoi, le RND  et Yoonu Askan Wi dénoncent énergiquement l’élimination sur des bases parfaitement nébuleuses, politiciennes et inacceptables, de plusieurs candidats de l’opposition et les assurent de leur solidarité dans la poursuite du combat pour un processus électoral démocratique, ouvert, consensuel, transparent, régulier et fiable.

Avoir franchi dignement ce premier écueil est tout à l’honneur de la Coalition Sonko Président et de son candidat. Mais plus que jamais la vigilance s’impose, car le plus dur reste encore devant nous : faire échec, avec l’ensemble des forces vives, au plan de hold up électoral ourdi en haut lieu par Macky Sall et son clan,  gagner la confiance du peuple sénégalais pour  assurer, non pas le triomphe  d’une simple alternance à la tête du pays dans la continuité du système néocolonial de domination et de  prédation, mais plutôt l’avènement d’une véritable alternative de rupture au service des peuples du Sénégal et de l’Afrique toute entière. Telle est en effet la voie de la souveraineté effective, du développement endogène, de la République démocratique et sociale, participative et inckusive. De notre point de vue, l’enjeu pour 2019 et au-delà, c’est le renouvellement de la politique dans le discours, les valeurs et les actes ; c’st le changement décisif de cap pour le Sénégal et l’Afrique ; c’est la garantie de la souveraineté sur nos ressources naturelles, nos politiques et nos destinées. Le candidat Ousmane Sonko, le RND, Yoonu Askan Wi et l’ensemble des parties prenantes de la Coalition Sonko Président sont déterminés à consentir tous les efforts et tous les sacrifices afin de relever ce défi ici et maintenant, aux côtés de tous les patriotes sincères, auxquels nous tendons une main fraternelle et militante.

Read also:
"Everything Has Gone Wrong": Soros Warns "Major" Financial Crisis Is Coming

Dans son message à la Nation de ce 31 décembre 2018, le Président Macky Sall s’est permis de vanter des chiffres records non vérifiés ainsi que des taux de croissance qui n’ont permis en rien de faire reculer ni le chômage, ni la pauvreté ni les inégalités sociales. Après sept longues années à la tête du pays, il vient seulement de se découvrir « cinq initiatives majeures » à mener « dans la séquence de la seconde phase du Plan Sénégal Emergent », au profit de ‘’la jeunesse sénégalaise, de l’économie sociale et solidaire, de l’économie numérique inclusive, de la transition agro-écologique et enfin de l’industrialisation, clé  de la transformation structurelle, économique et sociale » ! Ce n’est certainement pas au terme de son mandat allongé, ponctué de parole donnée et d’engagements non respectés, que Macky Sall pourra nous faire croire au père Noel ou au Sénégal de nos rêves. En vérité il a déçu, il a profondément déçu, il est donc temps qu’il dégage pour que s’ouvrent de nouvelles perspectives sur la voie de la libération, de l’émancipation, de la démocratie et de la justice sociale dans notre pays et sur notre continent.  Qu’il évoque enfin l’hypothèse d’un second tour lors de son « débat sans détours » organisé à la RTS  après la diffusion de son dernier  message  à la Nation, est un signe des temps.

Le RND et Yoonu Askan Wi lancent un appel pressant à l’ensemble des militants, patriotes et démocrates dans le pays comme dans la diaspora, soucieux du devenir du Sénégal et de l’Afrique, à œuvrer sans relâche au  rassemblement durable du camp de l’alternative populaire, à se mobiliser pleinement dans les luttes politiques, électorales et sociales diversifiées aux côtés des masses spoliées et déshéritées, afin d’assumer la rupture radicale avec les tenants intérieurs et extérieurs du système néocolonial de domination, d’aliénation et de prédation. C’est là tout le sens et la pertinence de notre engagement commun dans la Coalition Sonko Président.

Read also:
Financing Our Own Oppression

Meilleurs vœux de luttes et de victoires aux peuples du Sénégal, d’Afrique et du monde !

 Fait à Dakar le 1er janvier 2019

Pour Yoonu Askan Wi                                                                         Pour le RND

Le Délégué Général                                                    Le Secrétaire Général Honoraire

 Madieye Mbodj,                                                                                      Dialo Diop