COMITÉ COMMUN DES CITOYENS POUR LE SAUVEGARDE DE « HELLÉNIKON »

(archéologues, architectes, élus des communautés locales, des scientifiques de l’environnement, des universitaires, des artistes et représentants des mouvements pour la ville et l’environnement en Attique)

LA LUTTE CONTRE LA SOUSTRACTION DE « HELLÉNIKON » CONTINUE

HELLÉNIKON » est une zone de 620,00 hectares en Attique, composée de l’ancien aéroport et de la plage d’Agios Kosmas. C’est le seul espace public libre de grande échelle dans la région, qui pourrait contribuer de manière significative à freiner la dégradation résidentielle et environnementale et à lutter contre le changement climatique, tout en renforçant les activités économiques en répartissant les avantages sociaux dans toute la région d’Attique.

Il est en cours d’exploitation / concession à la Société « Lamda Development » dans le cadre des mémorandums d’engagements du pays. Un mouvement important de résistance contre la vente de « HELLÉNIKON » a été développé, ce qui a rendu l’affaire publique, au niveau national et international.

Aujourd’hui, la lutte engagée se trouve à une phase critique et les procès judiciaires, qui font partie du processus cinématique, doivent continuer. Nous demandons un soutien national et international par des moyens tels que la publicité et le soutien financier.

– A « HELLÉNIKON », une cité privée sera construite dans laquelle les espaces libres à usage public, les espaces publics et les services publics gratuits n’appartiendront pas à la municipalité, mais à un organisme spécial contrôlé par la Société.

– La cité privée comprend toutes les utilisations possibles: résidences de différentes hauteurs, bureaux, éducation, commerce, centres commerciaux, bâtiments de loisirs, de sports et de culture, santé, hôtels et autres installations touristiques, utilisations mixtes, services publics, etc. Toutes ces utilisations fonctionneront de manière competitive et endommageront radicalement les activités économiques, déjà réduites, de la région de l’Attique.

Read also:
Réformes en Grèce: Le Nouveau Régime Alimentaire

– La nouvelle ville va considérablement aggraver les indicateurs du changement climatique

– L’espace bâti prévu arrive jusqu’à 3.000.600 m² et il peut être augmenté.

– Les hauteurs des bâtiments (22,5, 26, 50, 70 m, 6 gratte-ciel de 200 m) affectent durement le paysage doux du front côtier, déstructuré aujourd’hui dans une large mesure, comprenant d’importants monuments naturels et culturels.

– Le parc annoncé aura une superficie de seulement 66,8 ha.

– Le front de mer, pour la première fois dans son histoire, sera bâti : 190.000 m² de maisons individuelles et d’immeubles d’habitation, une tour résidentielle, un centre commercial, deux hôtels seront construits. La côte ne sera plus accessible au public.

– Toutes les zones vertes existantes, la foresterie et d’autres seront détruites.

– Les principaux monuments récents seront démolis.

– Il y a un sérieux problème de protection des antiquités.

– L’unité spatiale protégé du bassin d’Athènes sera abolie. Il va également à l’encontre de la Convention européenne de Florence pour la protection du paysage.

Support financier :
Banque Nationale IBAN : GR5901101570000015794587780
Portaliou Heleni pour “HELLINIKO”
Eurobank IBAN : GR7502606300000000103731729