Appel Uni-Terre: grève et marche mondiale pour le futur

18 sept. 2019

Des militants, élus, collectifs, gilets jaunes lancent un appel Uni-terre à la mobilisation générale et seront dans le rue le 20 et 21 septembre pour porter un nouveau projet de société contre « un ordre social productiviste capitaliste chaque jour plus écocidaire, inégalitaire et antidémocratique ».

Le réchauffement climatique est devenu une réalité. La biodiversité s’effondre. L’endettement et les inégalités de richesse explosent. Devant la gravité de la situation planétaire, nous, signataires, appelons à une mobilisation générale. Vendredi 20 et samedi 21 septembre, nous serons dans la rue pour exiger un changement du modèle économique et financier mondial, pour bâtir un autre futur pour l’humanité, dans l’équité, la démocratie et la paix.

Lors de cet été 2019, nous avons assisté à des incendies sans précédent affectant la forêt tropicale amazonienne, à des tempêtes tropicales dévastatrices, à la fonte du permafrost, au ralentissement du gulf stream. Même en France, à cause de la sécheresse, nos forêts de sapins ont commencé à mourir. Les nouvelles annoncées dans le dernier rapport spécial du GIEC, qui sera officiellement publié le 25 septembre prochain, font froid dans le dos : le permafrost et les glaciers fondent beaucoup plus vite que prévu libérant d’énormes quantités de méthane, gaz à effet de serre très puissant. Tous ces phénomènes risquent de provoquer des réactions en chaîne. Et pourtant les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter. Il nous faut agir et mettre en œuvre les politiques nécessaires pour réduire les pollutions, prédations et les inégalités ! Il n’y a qu’une planète !

En 2018, de fortes mobilisations pour le climat et la biodiversité (coquelicots), pour la justice sociale et la démocratie directe (gilets jaunes) ont émergé. En 2019 s’y ajoutent de nombreuses mobilisations sociales (hôpitaux, retraites…). Toutes ces mobilisations sont séparées et sans projet commun, alors mêmes qu’elles affrontent un même ordre social productiviste capitaliste chaque jour plus écocidaire, inégalitaire et antidémocratique.

Read also:
Thomas Porcher : « Les traités européens sont au cœur du problème de la transition écologique »

Il est temps d’unir nos forces pour proposer un nouveau projet de société qui substitue la coopération à la concurrence et cherche à réduire les inégalités, qui partage les ressources de la planète de manière équitable, qui garantit un climat vivable à tous les peuples et les générations à venir, dans un cadre de paix et de démocratie.

Nos exigences :

Assurer la justice sociale, pour une transition écologique juste
Nous devons réduire les inégalités économiques, sociales, environnementales et territoriales et garantir l’accès aux services minimaux vitaux et aux services publics de qualité et de proximité. Un grand plan d’investissement vert devra rendre le logement, les déplacements et nos activités économiques écologiquement soutenables tout en créant des emplois stables.

Protéger les biens communs et défendre les populations les plus exposées
Il nous faut reconnaître juridiquement l’air, l’eau, le sol, la biodiversité comme ressources et biens communs de l’humanité et les protéger de la surexploitation et des pollutions en organisant démocratiquement leur gestion commune. Nous devons reconnaître le crime d’Écocide et le principe de pollueur payeur, en France et au niveau international, venir en aide aux pays du Sud, les premiers à souffrir du réchauffement.

Réduire les gaz à effets de serre pour limiter le réchauffement à +1,5 °C
Nous demandons que la France engage une véritable politique permettant de repasser sous les plafonds de la soutenabilité écologique. Cela passe notamment par la réduction de la consommation énergétique et le développement des énergies renouvelables dans le cadre d’une stratégie zéro carbone pour 2040 incluant les importations. Nous exigeons que la prochaine Conférence climat engage des décisions contraignantes.

Approfondir la démocratie, pour relever les défis écologiques et sociaux.
Cette transition écologique ne pourra pas se faire sans une mobilisation générale de la population pour refonder démocratiquement nos modes de vie. Il faut ouvrir, à tous les échelons territoriaux, des lieux d’échanges pour décider ensemble des politiques de la transition écologique et solidaire à mettre en œuvre en matière de fiscalité́ d’urbanisme, de transport, d’énergie et d’agriculture.

Read also:
Why The European Periphery Needs A Post-Euro Strategy

Engageons sans délai des luttes “Unies-Terre”

Face à une menace pour la survie de la civilisation, associations, syndicats, mouvements politiques, gilets jaunes et verts doivent s’unir pour changer le système ! Dès aujourd’hui construisons un front populaire écologique pour mener une transition juste qui garantisse la paix et élargisse la démocratie.

Sur ces bases, nous appelons à participer en France à la grève mondiale pour le Futur du vendredi 20 septembre, aux différentes mobilisations du samedi 21 septembre et aux différentes activités non violentes de la #WeekForFuture du 20 au 27 septembre.

Fin du monde, fin du mois, même combat !

Premiers signataires :
Karim Aou, Génération·s, membre du Collectif national ; Clémentine Autain, La France Insoumise, députée ; Guillaume Balas, Génération·s, coordinateur national ; Michel Bock, Génération·s, membre du collectif national ; Jean-Claude Branchereau, Gauche démocratique et sociale ; Alice Brauns, #Unis pour le climat, administratrice ; Esther Benbassa, Europe Écologie Les Verts, sénatrice ; Serge Burckel, Représentant du groupe S.I.G.L.E ;

Boudgema Chettouh, Gilet jaune 95 ; Yves Cochet, ancien ministre de l’environnement ; Etienne Cognet, Youth For Climate, référent communication national ; Yves Contassot, Génération·s, membre du CN ; Sergio Coronado, Pour une écologie sociale et solidaire ; Alain Coulombel, Europe Écologie Les Verts, secrétaire national adjoint ; Isabelle Couradin, Génération.s, membre du CN ; Stéphane Cuttaïa, cofondateur des Gilets Verts ;

Collectif Décla ta manif (gilets jaunes) ; Cyril Dion, réalisateur ; Damien Deville, Anthropologue, cofondateur d’AYYA ; François Dubreuil, #Unis pour le climat, administrateur ; Guillaume Duval, journaliste ;

Thibaud Eychenne, Jeunes Génération·s ; Txetx Etcheverry, Bizi !, membre de la coordination ; Patrick Farbiaz, Coopérative politique écologique et sociale ; Elsa Faucillon, Parti communiste français, députée ; Gérard Filoche, Gauche démocratique et sociale, porte-parole ;

Read also:
Pour une abstention militante et combative !

Fred Gallier, Alteritees, militant écologiste ; Carol Galand, Boycott citoyen ; Denis Guenneau, Coopérative Europe écologie les verts ; Anne de Haro, Gauche démocratique et sociale ; Anne Joubert, Génération·s, Membre du Collectif national ; Benjamin Joyeux, coordinateur Jai Jagat ; Régis Juanico, Génération·s, député ; Hella Kribi-Romdhane, Génération.s, conseillère régionale d’Ile-de-France ; Marie Kuhlmann, #Unis pour le climat ;

Romain Ladent, militant politique et associatif ; Stéphane Lavignotte, pasteur et militant écologiste ; Alain Lipietz, Europe écologie les verts ; Elise Lowy, Mouvement Écolo ;

Jean-Claude Mamet, Ensemble ! ; Roland Mérieux, Ensemble ! ; Claire Monod, Génération·s, coordinatrice nationale ; Aline Mouquet, Nouvelle Donne, co-présidente ; Yoan Olivier, Ensemble pour le climat et le vivant ;

Jean-François Pellissier, Ensemble !, porte-parole ; Alain Pagano, Parti communiste français, responsable écologie ; Clément Pecqueux, Génération·s, membre du CN ; Alain Persat, Coopérateur Europe écologie les verts (blog Trazibule) ; Eric Piolle, Europe écologie les verts, maire de Grenoble ; Gilles Pontlevoy, Nouvelle Donne, co-président ; Michel Pouzol, Génération·s, membre du CN ; Claudio Pulgar-Pinaud, Décidons nous-mêmes ;

Fabien Roussel, Parti communiste français, secrétaire national, député ; François Ruffin, La France Insoumise, député ; Laurent SaintAndré, Décidons nous-mêmes ; Patrick Salez, Coopérative Europe écologie les verts ; Claire Schmitt, Génération·s, membre du CN ; Pierre Serne, Génération·s, porte-parole, élu régional Île de France ; Danielle Simonnet, La France Insoumise  ; Thierry Simonnet, Gilets jaunes, Décla ta manif ; Stéphane Steunou, Gilet Jaune ;

Sophie Taillé-Polian, Génération.s, sénatrice ; David Teixera, # Unis pour le climat ; Sophie Tissier, Collectif Décla ta manif (gilets jaunes), coordinatrice ; Pablo Toledo, ExtinctionRebellion, organisateur de marches climat ; Thierry Paul Valette, Gilet Jaune ; François Verret, Décroissance Île-de-France ; Patrick Viveret, cofondateur dialogues en humanité ; Damien Zaversnik, militant associatif

Pour manifester votre soutien à cet appel :
https://www.facebook.com/groups/unispourleclimat/

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/180919/appel-uni-terre-greve-et-marche-mondiale-pour-le-futur