Monday, 1 June , 2020

Greek Debt

German imperialism and the Greek debt crisis

By Fred Goldstein posted on March 4, 2015 For five years the European Central Bank, dominated by German finance capital, has engineered bailouts and imposed austerity...

En réponse à la visite du président français à Athènes

Par Maria Negreponti-Delivanis ancien recteur de l'université de Macédoine - Thessalonique, Grèce. présidente de la fondation Delivanis Emmanuel Macron, en tant que visiteur dans notre pays...

Grèce : Goldman, prise la main dans le Sachs

Par Jean Quatremer,  et Grégoire Biseau  20 février 2010 La banque est accusée d’avoir spéculé sur la faillite de la Grèce tout en conseillant...

Analyse de la légalité du mémorandum d’août 2015 et de l’accord...

5 octobre 2015 par Commission pour la vérité sur la dette grecque Introduction Dans son rapport préliminaire de juin 2015, la Commission pour la Vérité...

Stop Pretending on Greek Debt

Greece can't prosper unless the European Union breaks the cycle of falling growth and rising indebtedness. Greece and its creditors say they’ve made progress in...

The European Left and the Greek Tragedy

by Dimitris Konstantakopoulos (*)   The day Greek workers and employees went on general strike, protesting against a new barrage of so-called “reforms” imposed by the...

Greece: Back to the Future of Austerity and Debtocracy!

The SYRIZA-ANEL made a deal with the creditors, signed in May 2, that was met with a great deal of enthusiasm from the markets....

They keep lying while they argue about how to proceed with...

IMF is arguing for restructuring the Greek debt, which it recognizes as "highly non sustainable". It contributed largely itself to this result by organizing "Bail...

Grèce : Les banques sont à l’origine de la crise

Cette étude démontre que la crise grecque qui a éclaté en 2010 est d’origine bancaire privée. Elle n’est pas le résultat d’un excès de dépenses publiques. Le soi-disant plan d’aide à la Grèce a été conçu pour servir les intérêts des banquiers privés et ceux des pays qui dominent la zone euro. L’adoption de l’euro par la Grèce a joué un rôle important dans les facteurs qui ont contribué à la crise. L’analyse contenue dans ce texte a été présentée à Athènes le 6 novembre 2016 lors de la réunion de la Commission pour la vérité sur la dette publique grecque.