18 façons dont Julian Assange a changé le monde

By Lee Camp
5 juin 2019

Julian Assange est un connard. Il est important de vous compreniez ça.

Assange et WikiLeaks ont révélé les crimes de guerre de l’armée américaine, la corruption du gouvernement américain et les pathétiques flatteries servile des grands médias américains envers l’élite du pouvoir. Donc, si vous êtes un membre de cette classe dirigeante, vous considéreriez ce qui précède comme des exemples typiques de conneries à ne pas faire.

Dans un instant, je vais énumérer toutes les façons dont Julian Assange a changé le monde tout en étant un connard.

Dans une société évoluée et adulte, l’oligarchie verrait Assange comme un criminel dangereux (ce qu’ils font), et les travailleurs et travailleuses ordinaires considéreraient qu’il est la justice incarnée (ce qu’ils ne font pas). Nous le célébrerions alors que les médias nous annoncent sa chute – tel un Batman ou un Robin des Bois.

Mais nous ne sommes ni évolués ni adultes, nous ne sommes pas à Gotham City et les Américains moyens n’aspirent pas à la vérité. Beaucoup d’Américains applaudissent l’emprisonnement d’Assange. Ils croient aux arguments avancés par la ploutocratie et aspirent au jour où ils n’auront plus à entendre parler des crimes contre l’humanité commis par notre pays ou des crimes contre l’économie commis par nos banquiers. Inconsciemment, ils doivent croire qu’une vie dans laquelle ils sont exploités sans relâche par de riches salauds et dont ils savent tout grâce aux efforts d’un Australien excentrique est pire qu’une vie dans laquelle ils sont exploités sans relâche par de riches salauds dont ils ne savent rien.

Le bonheur est dans l’ignorance” est le mantra des États-Unis d’Amérique.

Julian Assange a été arrêté et est maintenant enfermé sous la garde des Britanniques. Le gouvernement américain veut l’extrader, quelle que soit la version officielle, pour le crime d’avoir révélé les crimes de notre gouvernement. Presque tous les gouvernements sur ce gros caillou qui tourne autour du soleil méprisent cet homme pour avoir apporté à la masse des gueux de la transparence au processus de gouvernement.

En ce moment, il est politiquement inconvenant pour les grands médias vociférants de rappeler à tous nos citoyens ce que WikiLeaks a fait pour nous. Vous ne verrez donc pas la liste suivante des réalisations de WikiLeaks sur les ondes commerciales – pas plus que les grands médias n’ont démarré chacun de leurs reportages sur le procès de Chelsea Manning avec un résumé des crimes de guerre qu’elle a contribué à révéler.

Et la fuite la plus célèbre de Chelsea Manning est sans doute aussi la fuite la plus célèbre de WikiLeaks. Elle figure donc en tête de cette liste :

1) Il s’agit de la fameuse vidéo Collateral Murder, qui montre l’équipage d’un hélicoptère américain en train d’abattre des civils irakiens désarmés avec un enthousiasme qui ne pourrait être égalé par un enfant de huit ans qui gagnerait une peluche de deux mètres à la foire du trône. Ils ont assassiné entre 12 et 18 innocents, dont deux journalistes de Reuters.

Aucune personne n’a été arrêtée pour ces meurtres collatéraux. Mais Julian Assange a été arrêté pour les avoir révélés.

2) WikiLeaks nous a apporté les “Procédures opérationnelles standards du Camp Delta” de Guantanamo Bay – démontrant que de nombreux prisonniers détenus dans le centre de détention militaire américain étaient totalement innocents, et que certains étaient cachés aux personnel de la Croix-Rouge. (Parce que quand vous torturez des innocents, vous voulez le faire en toute tranquillité, loin des regards indiscrets. C’est très facile d’être distrait, de perdre le fil et de devoir tout recommencer).

Aucun des soldats torturant des innocents à Gitmo n’a été arrêté. Mais Julian Assange a été arrêté pour l’avoir révélé.

3) Non content de ne révéler que les crimes de guerre, WikiLeaks a publié en 2008 les bibles secrètes de la Scientologie, qui montrent que les aliens, euh, dirigent le monde ou… les aliens sont en nous ou… les aliens nous donnent une indigestion. Je ne me souviens plus vraiment.

Read also:
The End of Freedom? Secret Services developing like a Cancer

Mais personne n’a jamais été arrêté pour avoir perpétré ce culte de cinglés. Mais Julian Assange l’a été pour l’avoir révélé.

Beaucoup de gens croient que WikiLeaks n’a dévoilé que les crimes du gouvernement américain, mais c’est complètement faux. Les médias commerciaux ne veulent pas que les Américains moyens comprennent que WikiLeaks a élevé le niveau de transparence dans le monde entier.

4-9) WikiLeaks a posté des vidéos de dissidents tibétains en Chine, vidéos qui étaient censurées en Chine. Ils ont révélé le scandale pétrolier au Pérou, le fait que la Russie espionnait les téléphones cellulaires de ses citoyens, le rapport Minton sur le déversement de produits toxiques en Afrique et les dossiers sur la Syrie, qui montrent le fonctionnement interne du gouvernement syrien. Et WikiLeaks a montré à l’audience mondiale une ordonnance secrète de la Cour suprême australienne interdisant à la presse australienne de rendre compte d’un énorme scandale de corruption impliquant la banque centrale et des dirigeants internationaux.

Assange est détesté par les gouvernements du monde entier. Même s’ils aiment la transparence lorsqu’il s’agit d’autres pays (en particulier les États-Unis), ils ne veulent pas que leur propre tas de merde soit visible. C’est un peu comme quand la plupart des gens rient de bon cœur lorsqu’une photo prise sous les jupes d’une célébrité est publiée dans les tabloïds, mais en même temps, aucun de nous ne voudrait voir publier une photo prise sous ses propres jupes publiée partout sur le web. (Je le sais parce que je ne me suis pas épilé là-haut depuis la présidence de Jimmy Carter.)

Pour autant que je sache, aucune des personnalités politiques impliquées dans ces scandales n’est allée en prison pour y avoir participé. Mais Julian Assange y est pour les avoir révélés.

10) N’oublions pas les journaux de la guerre en Irak – des centaines de milliers de documents relatifs à l’invasion illégale de l’Irak par les Etats-Unis, que nous qualifions de “guerre”, mais je pense qu’une guerre doit avoir deux camps. La garde républicaine d’élite de l’Irak était composée de trois gars et d’un âne… et l’âne ne savait même pas viser.

D’après ce que je sais, personne n’a été emprisonné pour avoir commis les crimes de guerre mis en évidence dans les journaux de la guerre en Irak. Et pourtant Julian Assange l’a été pour les avoir révélés.

11) WikiLeaks nous a révélé les rapports très secretsdes réunions du groupe Bilderberg. Le Groupe Bilderberg est composé d’hommes et de femmes incroyablement puissants qui se réunissent et décident de la manière de nous gouverner, tout en étant assis sur des trônes faits avec les os des bébés dissidents. On les accuse souvent d’être des lézards, mais ils ne sont en réalité que de vieux sociopathes ordinaires recouverts d’une peau de lézard achetée à un chirurgien-esthéticien à Malibu pour un demi-million de dollars.

Je ne pense pas que quelqu’un du groupe Bilderberg soit torturé ou en isolement en ce moment. Mais Julian Assange l’est pour avoir révélé qui ils sont.

12) Le stratagème d’évitement fiscal de la Barclays Bank a rapporté à Barclays un milliard de livres par an.

Bien que la banque a été condamnée à payer 500 millions de livres sterling, personne n’a été arrêté pour ce vol commis contre les citoyens. Mais Julian Assange l’a été pour l’avoir révélé.

13) Les journaux de guerre afghans comprenaient 92 000 documents relatifs à la destruction de l’Afghanistan. Ils décrivent en détail les bavures et les victimes civiles. Selon WikiLeaks, les journaux ont montré que “lorsqu’elles rendent compte de leurs propres activités, les unités américaines ont tendance à classer les meurtres de civils parmi les meurtres d’insurgés, à minimiser le nombre de personnes tuées ou à se trouver d’autres excuses“.

Read also:
Gilet Jaune: Call for international solidarity

C’est difficile de lire cela sans imaginer la routine comique que sont devenues nos actions militaires. J’imagine ce scénario qui se produirait tous les jours en Afghanistan :

Soldat américain #1 : Ce type que nous venons de tuer était un insurgé.
Soldat américain #2 : Comment tu le sais ?
Soldat américain #1 : Parce qu’on l’a tué.
Soldat américain #2 : Pourquoi on l’a tué ?
Soldat américain #1 : Parce que c’était un insurgé.
Soldat américain #2 : Comment tu le sais ?
Soldat américain #1 : Parce qu’on l’a tué.
(Répétez jusqu’à ce que vous ayez la tête qui tourne.)

Je n’ai connaissance d’aucune personne emprisonnée pour ces crimes de guerre. Mais Julian Assange est emprisonné pour les avoir révélés.

14) WikiLeaks a également dévoilé des centaines de milliers de câbles du département d’État américain qui ont montré plus clairement que jamais comment notre gouvernement secret gouverne son empire avec peu ou pas de participation du peuple américain. Entre autres, les câbles ont révélé que la secrétaire d’État Hillary Clinton a ordonné aux diplomates d’espionner les délégations française, britannique, russe et chinoise au Conseil de sécurité de l’ONU. Ils ont également montré que les nations arabes ont exhorté les États-Unis à frapper l’Iran, et bien plus encore.

Bien entendu, notre élite dirigeante considère qu’il s’agit d’une atteinte massive à la sécurité nationale. C’est compréhensible. Mais cette vision du monde ne s’applique que si vous pensez que seules les élites doivent savoir comment le pays est gouverné. Pour répondre à cette question, faites l’expérience suivante. Prenez une photo de Donald Trump, un gros plan de son visage bulbeux aux couleurs vives. Maintenant, regardez-la intensément pendant cinq minutes. … Après, dites-moi que vous voulez que l’élite dirigeante soit les seuls à savoir ce qui se passe. Allez-y, essayez, – j’ai tout mon temps.

De toute évidence, le concept initial de notre gouvernement était que la classe dirigeante devait rendre des comptes aux citoyens. A vous et à moi. Aux cols bleus et aux cols blancs. Aux mères célibataires, aux caissières, aux balayeurs de rue et aux actrices de films pornos. Nous sommes censés voter en fonction de notre connaissance des rouages du gouvernement. Mais si tout le comportement criminel de nos représentants est qualifié de « top secret » pour des raisons de « sécurité nationale », alors nous ne sommes pas vraiment informés, n’est-ce pas ?

Donc, pour tout ce qui a été dévoilé dans les câbles du département d’État, personne n’a été emprisonné. Mais Julian Assange l’a été pour les avoir publiés.

15) Les courriels de Stratfor – des millions de courriels qui montrent comment une agence de renseignements privé était utilisée par des entreprises et le gouvernement US pour cibler les militants et les dissidents.

Personne à Stratfor n’est actuellement en prison. Mais Julian Assange l’est pour avoir révélé la vérité.

16) Ensuite, il y a les accords commerciaux. TPP, TISA et TTIP – tous trois représentent l’une des plus importantes tentatives de prise de contrôle par des entreprises privées jamais conçues. Tous les trois étaient plus secrets que les impôts de Donald Trump. Des représentants du gouvernement, des avocats d’affaires et des lobbyistes ont rédigé chaque mot en secret. Même le Congrès n’a pris connaissance du Partenariat trans-pacifique que très tard dans le processus. Quelle fut la seule organisation à montrer aux citoyens américains (et européens) certains de ces documents avant qu’ils n’aient force de loi ? WikiLeaks.

WikiLeaks nous a fait prendre conscience des entraves qui allaient nous être imposées par les intérêts commerciaux privés, et c’est ce qui a permis aux activistes de faire pression sur Trump pour qu’il se retire du TPP.

Aucun de ces dirigeants d’entreprises multinationales n’est emprisonné pour avoir tenté de s’emparer du pouvoir, mais Julian Assange l’est pour l’avoir révélé.

17) Les courriels du DNC. Je vais expliquer à ceux d’entre vous qui ont vécu dans une grotte elle-même enfermé à l’intérieur d’un Tupperware scellé jaune et bleu : les courriels du Comité national du parti démocrate ont montré à quel point les élections primaires démocrates étaient truquées. Ils ont prouvé que les médias étaient de mèche avec la campagne d’Hillary Clinton. Ils ont même montré que l’ensemble du cabinet du premier mandat de M. Obama avait été choisi par la Citibank. Oui, la Citibank. (Je trouverais moins offensant si son cabinet avait été choisi par un raton laveur atteint de la rage)

Read also:
Hezbollah Accuses US of Using Air Force to Protect Daesh

S’il existe aujourd’hui un mouvement pour l’intégrité électorale, c’est en grande partie grâce aux révélations de WikiLeaks. Après avoir été poursuivis dans cette affaire, les avocats du DNC ont admis devant le tribunal que le DNC n’avait aucune obligation d’avoir des élections primaires équitables. Que c’est son droit de les truquer.

Mais n’essayez pas de vous fâcher pour ça, parce que si vous le faites, la CIA a une myriade de moyens de foutre votre vie en l’air.

18) En 2017, WikiLeaks a publié une série de documents de la CIA intitulée “Vault 7“. Ils décrivent en détail ce dont l’agence est capable, comme par exemple de prendre à distance le contrôle de voitures, de téléviseurs intelligents, de navigateurs Web et de smartphones.

Après l’avoir découvert, pendant deux semaines, je me suis dit : “Au diable tout ça. Je vais virer Amish. On verra si la CIA parvient à pirater ma baratte à beurre. Vont-ils utiliser un logiciel espion pour contrôler ma scie à archet en bois rustique ?

Quelqu’un à la CIA est-il en prison pour avoir violé notre vie privée de toutes les manières possibles ? Non, mais Julian Assange l’est pour l’avoir révélé.

En offrant la vérité aux peuples de la terre, WikiLeaks a aidé à créer des mouvements dans le monde entier comme le printemps arabe et Occupy. Et n’oubliez pas qu’au début, WikiLeaks et Assange étaient célébrés pour leur incroyable travail. En 2011, même Amnesty International a salué WikiLeaks comme l’un des catalyseurs du printemps arabe. “L’année 2010 restera dans les mémoires comme une année charnière où les militants et les journalistes ont utilisé les nouvelles technologies pour dire la vérité au pouvoir et, ce faisant, faire pression pour un plus grand respect des droits humains. … C’est aussi l’année où les gouvernements répressifs ont fait face à la possibilité réelle que leurs jours soient comptés.”

Alors pourquoi tant de médias et de gens se sont-ils retournés contre Assange et WikiLeaks ? Parce qu’il s’est avéré qu’ils ne révélaient pas seulement des régimes arabes répressifs. Ils ont également révélé des coups d’État et des crimes de guerre soutenus par les États-Unis dans le monde entier. Il ont dénoncé la criminalité et la bassesse de l’élite dirigeante américaine.

Rien de ce qui a été publié sur WikiLeaks ne s’est révélé faux. Comparez leur bilan à celui de CNN, de MSNBC, de Fox News ou de tout autre média grand public.

Assange a été nominé à plusieurs reprises au prix Nobel de la paix, et presque tous les médias respectés ont utilisé le matériel de WikiLeaks dans leurs reportages. Pourtant, malgré tout cela et après sept ans de captivité, l’homme qui a mis à nu nos dirigeants criminels et révélé nos propres chaînes n’est ni salué ni fêté. Lui et ceux qui l’ont aidé à révéler la vérité sont les seuls à être punis.

Nous sommes tous Julian Assange. Tant qu’il sera emprisonné, nous ne serons pas libres.

Traduction “à comparer avec le bilan de votre journaliste critique préféré” par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles
https://www.mintpressnews.com/lee-camp18-ways-julian-assange-wikileaks…

https://www.legrandsoir.info/18-facons-dont-julian-assange-a-change-le-monde-mint-press-news.html