Le « front populaire » investit un artisan de la réforme des retraites de Macron et de la Loi travail

L’ancien ministre de la santé d’Emmanuel Macron et artisan de la réforme des retraites, Aurélien Rousseau a été investi par Place Publique ce vendredi pour être candidat du Nouveau front populaire dans les Yvelines.

Jun 14, 2024

« Faire barrage » à l’extrême droite avec les macronistes ? Le Nouveau Front Populaire pouvait déjà compter sur le soutien de François Hollande, artisan de la loi travail et d’innombrables offensives anti-ouvrières, il a décidé d’ajouter à ses rangs un ancien ministre d’Emmanuel Macron.

Aurélien Rousseau sera en effet candidat pour Place Publique dans la 7ème circonscription des Yvelines. Une intégration originale puisque l’ex-directeur du cabinet d’Elisabeth Borne a été en poste entre mai 2022 et juillet 2023, pendant l’imposition anti-démocratique de la réforme des retraites… que le programme du « Nouveau Front Populaire » prévoit d’abroger.

Aurélien Rousseau avait claqué la porte de la macronie en fin d’année dernière pour exprimer son désaccord avec le projet de loi ultra droitier de la majorité présidentielle sur l’immigration. Mais le haut-fonctionnaire est loin d’être un gauchiste. Enarque, ancien patron de l’agence régionale de santé d’Île de France de 2018 à 2021, ancien membre du cabinet du maire de Paris Bertrand Delanoë, il a été entre 2015 et 2017 au cabinet de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve.

Déchéance de nationalité, loi Travail, loi Cazeneuve offrant un permis de tuer à la police : Aurélien Rousseau a accompagné certaines des pires attaques de la gauche au pouvoir avant de rejoindre Macron. Une nouvelle démonstration de l’arnaque du « Nouveau Front Populaire », qui participe à réhabiliter les pires responsables de la montée de l’extrême-droite. Aurélien Rousseau comme François Hollande ne seront jamais des remparts à l’extrême-droite, ce sont des ennemis : il faut une gauche indépendante de ces partis du régime et une stratégie pour l’affronter.

Read also:
Catalonia and the Spanish State

 

We remind our readers that publication of articles on our site does not mean that we agree with what is written. Our policy is to publish anything which we consider of interest, so as to assist our readers  in forming their opinions. Sometimes we even publish articles with which we totally disagree, since we believe it is important for our readers to be informed on as wide a spectrum of views as possible.