Manifestations aux États-Unis pour s’opposer à une guerre contre l’Iran

4.01.2020

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

En réponse à l’ordre insensé de Trump d’attaquer Bagdad, qui menace d’être le début d’une guerre contre l’Iran, le collectif ANSWER [Act Now to Stop War and End Racism : Agir maintenant pour stopper la guerre et en finir avec le racisme] et d’autres organisations pacifistes appellent tous les citoyens des États-Unis à se mobiliser ce samedi 4 janvier pour une journée nationale d’action.

L’administration Trump et le Pentagone ont décidé de déclencher une guerre contre l’Iran en assassinant Qassem Soleimani, le plus haut dirigeant militaire de ce pays.

« Si l’Iran assassinait un général américain de haut rang et s’en vantait, il ne fait aucun doute que les États-Unis déclencheraient une guerre à grande échelle. Trump et le Pentagone ont agi illégalement, en violation de la Constitution, de la loi sur les pouvoirs de guerre et du droit international », a déclaré Brian Becker, coordonnateur national du collectif ANSWER.

L’assassinat ciblé et le meurtre d’un dirigeant central de l’Iran vise à déclencher une nouvelle guerre. À moins que la population des États-Unis ne se lève et ne l’arrête, cette guerre embrasera toute la région et pourrait rapidement se transformer en un conflit mondial d’une ampleur imprévisible et aux conséquences potentiellement les plus graves.

Le haut commandement du Pentagone se vante imprudemment de cet assassinat illégal et ciblé de la manière la plus brutale et la plus fallacieuse qui soit. « Cette attaque visait à dissuader les futurs plans d’attaque iraniens », ont déclaré les généraux menteurs. Ils savent que l’objectif de la frappe est tout le contraire. Ils veulent une guerre avec l’Iran – un pays de plus de 80 millions d’habitants. Trump la veut aussi parce qu’il pense que cela garantira sa réélection en 2020.

Read also:
Trump campaign mined Facebook user data using Israeli ‘intelligence gathering’

Pour tous ceux qui croient en la paix, pour tous ceux qui sont opposés à une nouvelle guerre catastrophique, le moment est venu d’agir. Samedi 4 janvier, dans des villes de tout le pays, il y aura des manifestations contre une nouvelle guerre au Moyen-Orient et pour demander le retrait de toutes les troupes et bases des États-Unis dans la région.

https://www.pressenza.com/fr/2020/01/manifestations-aux-etats-unis-pour-sopposer-a-une-guerre-contre-liran/