France – Macron fails, but he intensifies repression

Macron n’est pas sorti de l’auberge

L’audience Télé du grand débat en chute libre ; les Gilets Jaunes poursuivent leurs Actes

Les stratégies concoctées par Macron pour sortir de la crise ne parviennent pas à l’enrayer. Il avait pourtant mis deux fers au feu : côté autorité, en finir avec la rue par le discrédit et la répression du mouvement, côté démagogie, faire basculer l’opinion grâce au grand débat. S’il est clair qu’il ne faut pas sous-estimer l’opération du grand débat, force est de constater que Macron va devoir lui redonner du grain à moudre tant les chiffres d’audience sont en chute libre. Cela d’autant plus que ce samedi de l’acte XIII, les Gilets Jaunes sont encore dans la rue, tout aussi déterminés…

par Claude Manor
9 février 2019

Le Grand débat, une aubaine empoisonnée pour les médias

Après les épisodes houleux de la mise en place du grand débat, et malgré les doutes sérieux sur le caractère « démocratique » d’un processus d’expression réservé à un public trié sur le volet, Macron semblait avoir mis à peu près la démarche sur ses rails. Sur la base du succès médiatique des deux premières séances, et même si le camp des sceptiques continuait à se gausser du « grand débarras », l’ex- Jupiter déchu, pouvait commencer à espérer se refaire une légitimité avant l’échéance des élections européennes.

Lire la suite http://www.revolutionpermanente.fr/L-audience-Tele-du-grand-debat-en-chute-libre-les-Gilets-Jaunes-poursuivent-leurs-Actes

Nouvelle perquisition ! Manuel Bompard, n°2 de la liste FI aux européennes, perquisitionné à son domicile

L’heure est semble t-il à la multiplication des perquisitions. Après le journal Médiapart, c’est au tour de Manuel Bompard, directeur de campagne d’être perquisitionné à son domicile, ce 7 février. Cette perquisition aurait été réalisée dans le cadre de l’enquête sur les comptes de campagne présidentielle de Mélenchon. Une conférence de presse aura lieu à 16h30.

Read also:
We will go further, warn Gilets Jaunes

7 févrie 2019

On se souvient encore de la perquisition au domicile de Jean-Luc Mélenchon et du siège de la France Insoumise en octobre dernier. Nous dénoncions dès lors un deux poids deux mesure alors même que dans le même temps Macron, sous le coup d’une enquête préliminaire, n’est ni inquiété ni perquisitionné.

A quelques jours de la perquisition de Médiapart dont l’enquête a été initiée par Matignon, c’est au tour de Manuel Bompard, directeur de campagne et n°2 de la liste France Insoumise aux prochaines élections européennes, d’être perquisitionné cinq heures durant à son domicile toulousain, ce 7 février à 7h du matin. Manuel Bompard a expliqué à BFM-TV que “cinq policiers ont saisi, en plus des fichiers informatiques cités plus haut, l’affiche de campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon ainsi que sa profession de foi.” Manuel Bompard a affirmé avoir refusé de signer le procès-verbal de la perquisition car les policiers ont refusé qu’il y dénoncer “les multiples violations du secret de l’enquête” depuis ses débuts.

Lire la suite http://www.revolutionpermanente.fr/Nouvelle-perquisition-Manuel-Bompard-no2-de-la-liste-FI-aux-europeennes-perquisitionne-a-son