Document: Who are the Yellow Vests and what they want. Gilets Jaunes, qui sont et qu’ est-ce qu’ ils veulent

We publish below the French original version and then the English translation of the first document adopted on the 27th of January in Commercy, France by the “Assembly of the Assemblies of the Yellow Vests (Gilets Jaunes).


APPEL DE LA PREMIÈRE « ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES » DES GILETS JAUNES

Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assemblées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en « Assemblée des assemblées », réunissant une centaine de délégations, répondant à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy (https://www.youtube.com/watch?v=GB1-Sg4jt7Y&t=14s).

Depuis le 17 novembre, du plus petit village, du monde rural à la plus grande ville, nous nous sommes soulevés contre cette société profondément violente, injuste et insupportable. Nous ne nous laisserons plus faire ! Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable. Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons l’augmentation immédiate des salaires, des minimas sociaux, des allocations et des pensions, le droit inconditionnel au logement et à la santé, à l’éducation, des services publics gratuits et pour tous.

C’est pour tous ces droits que nous occupons quotidiennement des ronds-points, que nous organisons des actions, des manifestations et que nous débattons partout. Avec nos gilets jaunes, nous reprenons la parole, nous qui ne l’avons jamais.

Et quelle est la réponse du gouvernement ? La répression, le mépris, le dénigrement. Des morts et des milliers de blessés, l’utilisation massive d’armes par tirs tendus qui mutilent, éborgnent, blessent et traumatisent. Plus de 1000 personnes ont été arbitrairement condamnées et emprisonnées. Et maintenant la nouvelle loi dite « anti-casseur » vise tout simplement à nous empêcher de manifester. Nous condamnons toutes les violences contre les manifestants qu’elles viennent des forces de l’ordre ou des groupuscules violents. Rien de tout cela ne nous arrêtera ! Manifester est un droit fondamental. Fin de l’impunité pour les forces de l’ordre ! Amnistie pour toutes les victimes de la répression !

Et quelle entourloupe que ce grand débat national qui est en fait une campagne de communication du gouvernement, qui instrumentalise nos volontés de débattre et décider ! La vraie démocratie, nous la pratiquons dans nos assemblées, sur nos ronds-points, elle n’est ni sur les plateaux télé ni dans les pseudos tables rondes organisées par Macron.

Read also:
Et ensuite…

Après nous avoir insultés et traités de moins que rien, voilà maintenant qu’il nous présente comme une foule haineuse fascisante et xénophobe. Mais nous, nous sommes tout le contraire : ni raciste, ni sexiste, ni homophobe, nous sommes fiers d’être ensemble avec nos différences pour construire une société solidaire.

Nous sommes forts de la diversité de nos discussions, en ce moment même des centaines d’assemblées élaborent et proposent leurs propres revendications. Elles touchent à la démocratie réelle, à la justice sociale et fiscale, aux conditions de travail, à la justice écologique et climatique, à la fin des discriminations. Parmi les revendications et propositions stratégiques les plus débattues, nous trouvons : l’éradication de la misère sous toutes ses formes, la transformation des institutions (RIC, constituante, fin des privilèges des élus…), la transition écologique (précarité énergétique, pollutions industrielles…), l’égalité et la prise en compte de toutes et tous quelle que soit sa nationalité (personnes en situation de handicap, égalité hommes-femmes, fin de l’abandon des quartiers populaires, du monde rural et des outres-mers…).

Nous, Gilets Jaunes, invitons chacun avec ses moyens, à sa mesure, à nous rejoindre. Nous appelons à poursuivre les actes (acte 12 contre les violences policières devant les commissariats, actes 13, 14…), à continuer les occupations des ronds-points et le blocage de l’économie, à construire une grève massive et reconductible à partir du 5 février. Nous appelons à former des comités sur les lieux de travail, d’études et partout ailleurs pour que cette grève puisse être construite à la base par les grévistes eux-mêmes. Prenons nos affaires en main ! Ne restez pas seuls, rejoignez-nous !

Organisons-nous de façon démocratique, autonome et indépendante ! Cette assemblée des assemblées est une étape importante qui nous permet de discuter de nos revendications et de nos moyens d’actions. Fédérons-nous pour transformer la société !

Nous proposons à l’ensemble des Gilets Jaunes de faire circuler cet appel.  Si, en tant que groupe gilets jaunes, il vous convient, envoyez votre signature à Commercy ( assembleedesassemblees@gmail.com). N’hésitez pas à discuter et formuler des propositions pour les prochaines « Assemblées des assemblées », que nous préparons d’ores et déjà.

Macron Démission ! Vive le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple.

Appel proposé par l’Assemblée des Assemblées de Commercy. Il sera ensuite proposé pour adoption dans chacune des assemblées locales.


Translated from French by Prof. William Mallinson

CALL FOR THE FIRST “ASSEMBLY OF THE ASSEMBLIES” OF THE YELLOW VESTS

We, the Yellow Vests of roundabouts,  car parks, squares, assemblies and demonstrations, have  gathered this 26 and 27 January 2019 in an ‘assembly of the assemblies’, uniting a hundred delegations, responding to the Call Of The Yellow Vests of Commercy (https://www.youtube.com/watch?v=GB1-Sg4jt7Y&t=14s).

Read also:
La Maison du Peuple vous accueille pour la 2e Assemblée des Assemblées

Since 17 November, from the smallest village, from the rural world to the largest city, we have risen up against this deeply violent, unjust and unbearable society. We won’t let it happen again! We revolt against high cost of living, insecurity and poverty. We want our loved ones, our families and our children to live in dignity. 26 billionaires own as much as half of humanity. That is unacceptable. Let us share the wealth, and not poverty! Let us put an end to social inequality! We demand the immediate increase in salaries, welfare benefits, allowances and pensions, and the unconditional right to housing and health, education, free public services, for all

It is for all these rights that we occupy roundabouts every day, that we organise actions and demonstrations, and that we debate everywhere. With our yellow vests, we are taking the floor, we who never have it.

And what is the government’s response? Repression, contempt, denigration; deaths and thousands of wounded, the massive use of firearms that mutilate, blind, injure and traumatise. More than 1,000 people have been arbitrarily sentenced and imprisoned. And now the new so-called “anti-hooligan” law aims simply to prevent us from demonstrating. We condemn all violence against demonstrators, whether it comes from the forces of law and order or from violent groups. None of this will stop us! Protesting is a fundamental right. End the impunity of the forces of law and order. Declare an amnesty for all victims of repression!

And what a dirty trick this great national debate is, which is in fact a government public relations campaign, which exploitsour will to debate and decide! We practice true democracy in our assemblies and on our roundabouts, not on the TV or at the pseudo- round tables organised by Macron.

After insulting us and treating us to less than nothing, he is now presenting us as a Fascist and xenophobic hate mob. But we are quite the opposite: neither racist, nor sexist, nor homophobic, we are proud to be together, with our differences, to build a supportive society.

Read also:
North Korea pans 'gangster-like mindset' of US as Pompeo signals 'progress' in talks

We are strong in the diversity of our discussions; at this very moment hundreds of assemblies are elaborating and proposing their own demands. They concern real democracy, social and fiscal justice, working conditions, environmental and climate justice, and the end of discrimination. Among the most debated strategic demands and proposals, we find: the eradication of poverty in all its forms, the transformation of institutions (referenda, end of the privileges of elected officials…), ecological transition (fuel poverty, industrial pollution…), equality and the inclusion of all people regardless of their nationality (the disabled, equality between men and women, an end to the abandonment of working-class neighbourhoods, the rural world and the overseas territories)…).

We, Yellow Vests, invite everyone, according to his means and capacities, to join us. We call for laws to be respected and executed (12 against police violence in police stations, Act 13, 14…), the continuation of the occupation of roundabouts and the blockade of the economy, a massive strike and repeating from 5 February. We call for the formation of committees in the workplace, in educational institutions, and everywhere else, so that this strike can be built from the bottom up by the strikers themselves. Let’s get matters in hand! Don’t be alone, join us!

Let us organise ourselves democratically, autonomously and independently! This assembly of assemblies is an important step that allows us to discuss our demands and our means of action. Let us unite to transform society!

We propose that all Yellow Vests circulate this call. If, as a group, you agree, send your signature to Commercy (assembleedesassemblees@gmail.com). Do not hesitate to discuss and formulate proposals for the next “Assembly of the Assemblies”, which we are already preparing.

Macron must resign! Long live the power of the people, for the people and by the people!

Call proposed by the Assembly of the Assemblies of Commercy.

It will then be proposed for adoption by each of the local assemblies.

Also read

Appel de la première «assemblée des assemblées» des Gilets jaunes

Yellow Vests: From Facebook to the…”Soviets”, from Roads to Factories. The Commercy Manifesto