Acte 20 des Gilets jaunes : Bordeaux au coeur de la mobilisation ? [LIVE]

30 mars 2019

Les Gilets jaunes ont appelé à rester mobilisés ce 30 mars, pour le vingtième samedi d’affilée, tandis que les autorités ont à nouveau interdit toute manifestation sur les Champs-Elysées. Bordeaux pourrait être l’épicentre de cet acte 20.

 

En Avignon, l’ensemble des portes des remparts qui donnent accès à l’intra-muros de la ville est placé sous le contrôle des forces de police. Selon La Provence, il est impossible d’entrer dans le centre-ville par la plupart des portes habituellement dévolues à la circulation des piétons et automobiles.

«J’ai été contrôlée cinq fois depuis ce matin. C’est la répression totale» : une Gilet jaune fait état des mesures drastiques de sécurité à Saint-Etienne, dans des propos rapportés par Le Progrès.

Les forces de l’ordre ont pris place au pied de l’Arc de Triomphe à Paris.

 

Read also:
On Lâche Rien

Comme la semaine dernière, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a demandé au préfet de police d’interdire la manifestation sur les Champs-Elysées et la place de l’Etoile, ainsi que dans un vaste périmètre comprenant l’Elysée et l’Assemblée nationale.

L’acte 20 a débuté dans certaines villes en région comme à Caen, où les manifestants se sont rassemblés sur la place du théâtre.

Sur le plateau de CNews, l’écrivain à la chemise ouverte Bernard-Henri Lévy – qui n’a jamais fait mystère de sa défiance envers le mouvement des Gilets jaunes – a, entre autre choses, accusé les manifestants de «chasser les Roms».

 

Les banques françaises appellent à ce que cessent les violences qui ont déjà visé plusieurs centaines de leurs agences en marge des journées de mobilisation des Gilets jaunes, dans une tribune publiée dans Le Monde ce 30 mars.«Il est urgent de mettre un terme à ce déchaînement de violence injustifié. Nous demandons à ce que les conditions soient réunies pour que nos collègues comme les commerçants puissent exercer leur métier en toute sécurité et en toute sérénité au bénéfice de leurs clients», écrivent les six membres du comité exécutif de la Fédération bancaire française, l’organisation professionnelle qui représente toutes les banques installées en France. Selon eux, «s’attaquer à une agence bancaire, c’est s’attaquer à un service de proximité».

Read also:
"Big Data" et intelligence artificielle : comprendre sans expliquer ( et réciproquement )

Au total, plus de 760 établissements bancaires ont subi des dégradations depuis le début du mouvement de contestations des Gilets jaunes.

Les Gilets jaunes se mobilisent de nouveau pour un acte 20, ce 30 mars. Bordeaux pourrait être l’épicentre de la contestation. «La journée peut être apocalyptique», a confié à 20Minutes le maire de la ville girondine Nicolas Florian, craignant l’arrivée de black blocs. Sur les réseaux sociaux, il a appelé les Bordelais à ne pas se rendre en centre-ville, «Bordeaux ville morte».

Marseille devrait consacrer sa mobilisation à un hommage à Geneviève Legay, qui a violemment chuté dans une charge des forces de l’ordre lors de l’acte 19 de la mobilisation alors qu’elle manifestait dans un périmètre interdit. L’organisation Attac a notamment appelé les Gilets jaunes à brandir des «drapeaux de la paix».

Des manifestations sont également prévues à Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Hendaye, Tours, Avignon, Lille, Epinal, Roanne, Saint-Etienne ou encore Lyon.

Comme la semaine dernière, à Paris, il sera interdit de défiler sur les Champs-Elysées et la place de l’Etoile, ainsi que dans un vaste périmètre comprenant l’Elysée et l’Assemblée nationale. Plusieurs cortèges auront lieu dans la capitale, avec des manifestations déclarées à Châtelet ou entre Gare de l’est et le Trocadéro. Une manifestation non déclarée est également prévue à Bastille.

https://francais.rt.com/france/60519-acte-20-gilets-jaunes