Peuples et luttes en Grèce

À l’image de ce qu’a été la 43e édition du Festival de cinéma de Douarnenez, nous souhaitions que cette Escale donne à comprendre sensiblement une Grèce peu connue, écrasée par le poids de l’Antiquité. Une Grèce contemporaine qui souffre des maux de son histoire récente. Sujet qu’aborde avec humour Fotos Lambrinos avec Visitez la Grèce. Quoi de mieux pour connaître un pays que d’aller à la rencontre de ses habitant·es, ceux·elles que l’on voit le moins d’emblée. Arpenter Athènes avec Eva Stéfani, Daphné Hérétakis ou Paola Revenioti, c’est aller à la rencontre d’êtres en marge qui témoignent d’existences morcelées, d’identités niées, mais aussi d’instants de vie intenses.

Nous voulions mettre en avant une filmographie rebelle, non seulement parce qu’elle aborde des sujets tabous – l’existence de minorités –, mais aussi en raison de formes narratives audacieuses. ROM de Menelaos Karamaghiolis, nous offre tout cela. Malgré des tentatives de censure de la part de la télévision grecque qui l’a produit, ce film a connu un succès populaire, au Festival de Thessalonique notamment.

Nous avons cherché à mettre en lumière la diversité des cultures, des manières d’habiter la terre et de raconter le quotidien. Matière première aborde, ainsi, à travers ce qui pourrait paraître anecdotique, l’économie souterraine de la Grèce, une façon de survivre au cœur de crises successives. L’ogre capitaliste se nourrit des gestes répétés de travailleur·euses, étranger·ères pour la plupart, qui survivent au pied de l’Acropole, dans l’un des quartiers les plus pauvres d’Athènes.

Pays frontière, la Grèce se trouve en première ligne pour accueillir les réfugié·es qui tentent de rejoindre les pays riches. Bloqué·es par des politiques qui leur sont hostiles, il·elles trouvent parfois asile chez des Grecs qui, eux·elles-mêmes, connurent dans leur histoire familiale des exils forcés. C’est ce que nous raconte En Face, un film collectif dont le tournage fut un temps de partage avec celles et ceux qui à Lesbos ne veulent pas se laisser gagner par l’inhumanité.

Read also:
German Greens fall in love with Capitalism, Imperialism and Wars. Feelings are mutual

Cette Escale nous permet de partager avec vous la traversée d’une filmographie rare, celle que nous avons réalisée ces deux dernières années.

L’équipe du Festival de Douarnenez

 

We remind our readers that publication of articles on our site does not mean that we agree with what is written. Our policy is to publish anything which we consider of interest, so as to assist our readers  in forming their opinions. Sometimes we even publish articles with which we totally disagree, since we believe it is important for our readers to be informed on as wide a spectrum of views as possible.