Libérons les solidarités – Soutien à Mimmo Lucano

Le 30 septembre dernier, Mimmo Lucano, maire de Riace en Italie, a été condamné à 13 ans de prison et 500000 euros d’amende. Son crime : la solidarité, grâce à laquelle il a fait renaître ce petit village de Calabre avec l’aide et le concours des migrants qui s’y sont installés. Or cette solidarité n’est pas du goût de l’extrême-droite italienne, à commencer par Matteo Salvini qui a porté plainte contre Mimmo pour des prétextes qui lui ont valu cette condamnation.

L’extrême-droite, en Italie comme en France et ailleurs, se nourrit de la misère et de la précarisation, de la casse des solidarités, des droits sociaux et des services publics opérés par les gouvernements néolibéraux qui se sont succédés ces dernières décennies, avec pour point d’orgue Emmanuel Macron en France ou Mario Draghi en Italie. Mais partout où l’extrême-droite a pris le pouvoir, elle a poursuivi cette destruction des droits et des solidarités : elle est l’adversaire idéal des néolibéraux dont elle partage toujours, une fois au gouvernement, les dogmes économiques. A l’inverse, les néolibéraux au pouvoir, à l’exemple de Macron en France, sont de plus en plus enclins à l’autoritarisme, à la répression des contestations, et au refus de l’accueil des réfugiés jusque-là associés à l’extrême-droite. L’Italie actuelle en est un bon exemple, avec la Ligue de Salvini qui soutient le président du Conseil Mario Draghi venu de la Banque centrale européenne.

A Riace, ce petit village calabrais, Mimmo Lucano a démontré qu’en choisissant la solidarité contre les égoïsmes, l’accueil contre le repli sur soi, la démocratie directe contre les lois du marché, en voyant en chacun la richesse qu’il peut apporter aux autres et non un concurrent de la guerre économique et géopolitique, chacun, à commencer par les plus démunis, en sort gagnant et grandi.

Read also:
Putin, Vladimir Putin: Russian Covid-19 vaccine inspires 007-style front page of French newspaper

Formes des luttes, en association avec Laurent Klajnbaum et Patrick Maurières qui ont lancé la campagne de solidarité avec Mimmo en France (avec cet appel et cette pétition), propose aux graphistes et créateurs-ices d’images de produire et partager des affiches en solidarité avec Mimmo et l’expérience de Riace, et ce qu’ils représentent : la solidarité, l’entraide, le partage, contre les égoïsmes de l’extrême-droite et du marché.

Nous attendons vos images (au format A3 / CMJN / 6mm de fond perdu + éventuelle version NB) à l’adresse formes.luttes@gmail.com. Elles serviront de support aux campagnes en cours pour la libération de Mimmo et contre l’extrême-droite, ici et ailleurs.

LIENS

L’appel pour Mimmo Lucano

La pétition en ligne

We remind our readers that publication of articles on our site does not mean that we agree with what is written. Our policy is to publish anything which we consider of interest, so as to assist our readers  in forming their opinions. Sometimes we even publish articles with which we totally disagree, since we believe it is important for our readers to be informed on as wide a spectrum of views as possible.