Le dernier appel de Mikis Theodorakis: Sauvez Julian Assange

December 2019

Nous, soussignés, appelons respectueusement les autorités morales du Royaume-Uni à user de leur influence pour obtenir la libération immédiate de Julian Assange, citoyen australien, de la prison de Belmarsh où il est injustement et cruellement incarcéré.

Julian Assange n’est accusé d’aucun crime ni même d’aucun délit en Grande-Bretagne, et il a entièrement purgé sa peine pour le seul délit qu’il a commis, à savoir se soustraire à la caution pour éviter l’extradition vers les États-Unis via la Suède.  Il n’a pas été et n’est pas accusé d’un quelconque crime en Suède.  Les seules accusations portées contre lui proviennent des États-Unis, pour des motifs purement politiques, visant à punir Julian Assange pour la publication d’informations exactes fournies par des sources informées.  Il s’agit d’une pratique régulière de tous les médias grand public, qui omettent maintenant honteusement de prendre la défense de M. Assange, même lorsqu’ils ont publié exactement les mêmes informations que lui.

Il est tout à fait clair que dans leur traitement actuel de Julian Assange, le Royaume-Uni se rabaisse à un simple instrument de répression politique exercée par les États-Unis.

Votre Grâce,

L’emprisonnement actuel de Julian Assange est une tache sur le système judiciaire de la nation, une honte pour la décence britannique.  Ce scandale peut être largement caché aujourd’hui, mais il émergera sûrement dans l’histoire si des mesures ne sont pas prises immédiatement par les plus hauts représentants du peuple britannique pour corriger cette injustice majeure.

Nous vous demandons de transmettre respectueusement ce message à Sa Majesté, la Reine Elizabeth II.

Read also:
Google admits to censoring the World Socialist Web Site

Nous faisons appel à votre sens de la justice et de l’honneur national pour faire respecter les meilleures traditions de la démocratie britannique et le respect des droits de l’homme en demandant la libération immédiate de Julian Assange.

Avec une grande inquiétude,

Tariq Ali, auteur, éditeur, cinéaste, Royaume-Uni.
Mary Beaudoin, Women Against Military Madness, Minnesota, États-Unis.
Francis Boyle, professeur de droit, membre du conseil d’administration d’Amnesty International USA (1988-92).
Paolo Borgognone, universitaire, auteur, Italie.
Jean Bricmont, physicien mathématique, auteur, Belgique.
Peter Brock, grand reporter, critique des médias, journaliste, finaliste du prix Pulitzer, États-Unis.
Scott Burchill, maître de conférences en relations internationales, Université Deakin, Australie.
Al Burke, rédacteur en chef, Nordic News Network, Suède.
Franco Cavalli, ancien président de l’Union internationale contre le cancer, Genève.
Noam Chomsky, linguiste, auteur, activiste, États-Unis.
Michel Chossudovsky, économiste, directeur de Global Research, Canada.
Neil Clark, journaliste, diffuseur et auteur, Royaume-Uni.
Andrew Cockburn, auteur, éditeur du Harper’s Magazine, Washington DC, États-Unis.
Michel Collon, éditeur, directeur de Investig’Action, Bruxelles.
Francis Combes, poète, éditeur, Paris, France.
Sevim Dagdelen, journaliste, membre du Bundestag allemand.
Manlio Dinucci, journaliste, auteur, Rome, Italie.
Bruno Drweski, historien, France.
Björn Eklund, éditeur, Suède.
Daniel Ellsberg, ancien analyste militaire, divulgateur public des Pentagon Papers, auteur, États-Unis.
Norman G. Finkelstein, politologue, auteur, États-Unis.
Julie Franck, Laboratoire de Psycholinguistique, Université de Genève, Suisse.
Julio Cesar Gambina, économiste, président de la Fundación de Investigaciones Sociales y Políticas, Buenos Aires, Argentine.
Manolis Glezos, grand résistant à la Seconde Guerre mondiale, ancien membre du Parlement européen, 97 ans, Grèce.
Alain Gresh, journaliste, auteur, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, Paris, France.
Katharine Harwood Gün, célèbre révélatrice britannique de la vérité (whistleblower).
Chris Hedges, journaliste, auteur, États-Unis.
Diana Johnstone, journaliste, auteur, Paris, France.
John C. Kiriakou, ancien officier de la CIA, lanceur d’alerte, États-Unis.
Dimitrios Konstantakopoulos, journaliste, écrivain, expert des relations Est-Ouest et du contrôle des armements, directeur de DefendDemocracy.press, Grèce.
Tamara Kunanayakam, ancienne ambassadrice du Sri Lanka à Cuba, auprès de l’Office des Nations unies à Genève et auprès du Saint-Siège.
Annie Lacroix-Riz, historienne, France.
John Laughland, historien, auteur, Royaume-Uni.
Joe Lauria, correspondant étranger chevronné, rédacteur en chef de Consortium News, États-Unis.
Annie Machon, ancien agent de renseignement du MI5, révélatrice de la vérité (whistleblower).
Mairead Maguire, lauréate du prix Nobel de la paix, Irlande du Nord.
Cynthia McKinney, ancienne membre du Congrès, militante, auteur, États-Unis.
Dick Marty, juriste, ancien sénateur et ancien président de la commission des droits de l’homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Suisse.
Albrecht Müller, économiste, auteur, directeur du site NachDenkSeiten, Allemagne.
Moritz Müller, journaliste, Allemagne.
Jan Oberg, chercheur sur la paix, directeur fondateur de The Transnational Foundation (TFF), Suède.
Jean-Pierre Page, ancien responsable du département international de la Confédération générale du travail (CGT), France.
Dragan Pavlovic, professeur d’anesthésiologie et de médecine intensive, Serbie.
John Pilger, journaliste, auteur, cinéaste, Australie.

Read also:
Scuffles between police and crowd waiting to pay respect to Mikis Theodorakis

William R. Polk, professeur d’histoire émérite de l’université de Chicago, ancien président de l’Institut des affaires internationales Adlai Stevenson, États-Unis.
Jesselyn Radack, avocate spécialisée dans les droits de l’homme, États-Unis.
Raúl Roa Kourí, dramaturge, ancien ambassadeur de Cuba auprès des Nations unies et du Vatican, Cuba.
Paul Craig Roberts, ancien secrétaire adjoint du Trésor américain pour la politique économique, États-Unis.
Coleen Rowley, agent du FBI à la retraite, conseillère juridique de division ; dénonciatrice du 11 septembre, États-Unis.
Rick Rozoff, éditeur, Stop NATO, États-Unis.
Robert Scheer, journaliste, commentateur, Californie.
Eugene Schulman, agent de change, bibliophile, Genève, Suisse.
Norman Solomon, directeur, Roots Action, États-Unis.
George Szamuely, journaliste, New York.
Matthew Stevenson, écrivain de voyage, Suisse.
Oliver Stone, cinéaste, États-Unis.
Mikis Theodorakis, compositeur, Grèce.
Jeannie Toschi Marazzani Visconti, journaliste, auteur, Milan, Italie.
Antonio Tujan, fondateur de la fondation IBON, Manille, Philippines ; président du réseau international Reality of Aid.
Sahra Wagenknecht, économiste, membre du Bundestag allemand.
John Walsh, physiologiste, essayiste, Californie.
Daniel Warner, chercheur indépendant, Suisse.

With great concern,